Pourquoi faire du safari au Kenya ?

Pourquoi faire du safari au Kenya ?

L’une des activités les plus prisées par un grand nombre d’aventuriers pendant les vacances est le safari. En effet, c’est une activité qui dans la majorité des cas assouvit leur quête de l’inconnu. Et lorsqu’on parle de safari en Afrique, il y a certaines destinations réputées. C’est le cas du Kenya.

Chaque année, il y a des milliers de touristes qui viennent de toute part dans le monde pour explorer ce pays atypique de l’Afrique. Le Kenya a en effet beaucoup à offrir en termes de safari, et, comme souligné sur https://www.endallah.org/kenya, du célèbre Masai Mara au Lac Nakuru, la richesse de ses parcs nationaux est inégalable . D’ailleurs, les retours de ceux qui l’ont expérimenté sont positifs. Ce qui n’est pas anodin lorsque vous avez connaissance de la vie sauvage et des cultures dudit pays.

Une faune sauvage unique

Le territoire Kenyan a la particularité d’être protégé à une certaine hauteur. Approximativement 8 % du territoire du Kenya sont protégés en raison de la vie sauvage qui s’y trouve. Ces espaces protégés sont essentiellement des parcs et réserves naturelles.

Pour avoir une idée de ce que c’est, retenez que le Kenya est doté de parcs nationaux, dont 23 sur le territoire et 4 parcs marins. Il est également doté de réserves naturelles, dont 28 sur le territoire et 6 dans l’océan. Tous ces espaces interdits d’occupation aux locaux sont administrés par des services dédiés.

Avec cette kyrielle d’endroits regorgeant d’animaux les uns plus exotiques que les autres, il ne serait pas étonnant que le choix d’un seul vous soit compliqué. Cependant, si vous en avez la possibilité, visitez le parc Maasai Mara. Ce dernier fait l’unanimité chez les touristes.

Il offre en effet des paysages magnifiques dans lesquels vit une faune sauvage plutôt dense. Il s’agit surtout de grands félins, à l’instar des lions. Ce parc a aussi une particularité qui le distingue des autres : c’est la migration des gnous. Dans la période allant d’aout à septembre, on remarque un grand flux migratoire des gnous vers ce parc.

L’autre parc qui rendrait encore votre safari plus épique est celui d’Amboseli. Vous y verrez en grande majorité quelques animaux du « Big Five ». Vous pourriez surtout y contempler une vue légendaire.

Un safari alternatif dans des endroits très peu fréquentés

Le safari au Kenya ne se fait pas toujours de la manière classique. C’est-à-dire en véhicule tout terrain à travers la savane. Vous pouvez, si vous le désirez et en avez le cœur, découvrir la vie sauvage à vélo, à cheval ou même à pied. Vous partirez ainsi à la découverte de lieux aussi bien inconnus qu’insolites.


C’est le cas du Parc de Hell’s Gate qui se situe à proximité du lac Naivasha. C’est un coin absolument épatant. Le décor volcanique qui y règne vous fera vivre un rêve réveillé. Vous pourriez partir à sa découverte sur vélo ou à pied avec un guide. Vous y rencontrerez des animaux comme les buffles, les aigles, les girafes et même les phacochères. En un mot, tout ce qu’il faudra pour vous faire vivre une expérience unique s’y trouve.